4 Février 2016

Atterrisseur

L'atterrisseur Mascot/Hayabusa 2 bénéficie d'un héritage de la mission Philae/Rosetta (lancement 2004, arrivée sur la comète Churyumov-Gerasimenko à l'été 2014) et des études réalisées dans le cadre de la mission Marco Polo du programme Cosmic Vision de l'ESA.

Mission de Mascot - Crédits DLR
Mission de Mascot/Hayabusa 2 - Crédits DLR
Moyenne résolution (~270 Mo, format MP4)
Haute résolution (~228 Mo, format WMV)

Mascot est un atterrisseur de 10 kg avec 3 kg de charge utile, un volume de (0,3 x 0,3 x 0,2 m³) et une source d'énergie unique (de 220 Wh) permettant à l'atterrisseur d'assurer une mission d'environ 12 H.

Les sous-système plate-forme sont les suivants :Structure de Mascot

  • Structure et Ebox : La structure est en fibre de carbone composite avec 4 murs extérieurs et un mur central qui porte la plus grande partie de la charge. Une Ebox en aluminium permet de protéger thermiquement et des radiations l'ensemble des cartes électroniques de Mascot.
     
  • Mécanisme de mobilité de MascotMécanisme de Mobilité : Le mécanisme de mobilité a deux fonctions :
    • Fournir une capacité de retournement pour se positionner dans la bonne attitude pour effectuer sa mission après atterrissage.
    • Fournir une capacité de déplacement par "saut" afin de visiter plusieurs sites (3 en 12H de mission).
    Il est constitué d'une masse excentrée au bout d'un bras afin de fournir le moment adéquat.

  • Contrôle thermique : Le contrôle thermique est principalement passif avec des couches de MLI. Pendant la croisière, un contrôle thermique actif permet de contrôler la température de la batterie et de MicrOmega.
    Batterie MASCOT
  • Puissance : L'énergie de Mascot est fournie par une batterie primaire. Le PCDU (Power Control and Distribution Unit) assure la conversion et la régulation de puissance, cet équipement est localisé dans la Ebox. Le sous-système de puissance est une contribution française à Mascot.
     
  • Communication : L'architecture de communication est basée sur un équipement CCOM fourni par la Jaxa et identique à celui des atterrisseurs Minerva. La voie RF (957 MHz) étant utilisée pendant la croisière, une antenne Antenne de croisière montée sur le MESSdédiée à cet effet est positionnée sur le MESS (Mechanical and Electronical Support Structure).Antenne de Mascot

    Deux antennes omnidirectionnelles sont positionnées sur les faces dessus et dessous de Mascot. Les antennes et le harnais associé sont une contribution française à Mascot.
     
  • Gestion Bord : Mascot a un OBC (On Board Computer) entièrement redondé. Il assure la fonction de commande-contrôle des équipements et charges utiles, gestion compression et stockage des données scientifiques. Il abrite de plus l'application d'autonomie de Mascot MAM (MAscot Autonomy Manager).
     
  • Senseurs : Mascot est équipé de simples senseurs dont le rôle est de détecter l'atterrissage, l'attitude et le mouvement à la surface de l'astéroïde. Il s'agit de senseurs thermiques et cellules solaires.

L'atterrisseur MASCOT embarque 4 instruments scientifiques :

Instruments MicrOmega, Cam, Mara et Mag de Mascot - Crédits DLR
Instruments MicrOmega, Cam, Mara et Mag de Mascot - Crédits DLR

  • Instrument MicrOmega de MascotMicrOmega, microscope infra-rouge hyperspectral pour l'analyse minéralogique in situ du sol, développé par l'IAS (Institut d'Astrophysique Spatiale)
     
  • Instrument CAM de MascotCAM, caméra multispectrale large champ pour fournir un contexte géologique aux sites visités, développé par le DLR (Berlin)
     
  • Instrument MAG de MascotMAG, magnétomètre 3 axes développé par l'Université Technologique de Braunschweig
     
  • Instrument MARA de MascotMARA, radiomètre pour mesurer la température de la surface et déterminer l'inertie thermique de l'astéroïde, développé par le DLR (Berlin)